Debout sur le soleil

  • Les statues et l'Histoire

    Imprimer

    Partout dans le monde occidental, le mouvement lancé par la mort d'un afro-américain tué par des policiers blancs provoque de nombreuses réactions. A Genève, rarement la place de Neuve avait connu telle affluence. A Neuchâtel, c'est à la statue d'un notable de la ville que les manifestants s'en prenne. Idem à Britol ou un négrier a fini au fond du canal. Aux Etats-Unis, c'est Gandhi qu'on déboulonne, en réaction à des écrits racistes de l'Hindou. Un mouvement suffisamment puissant pour qu'en France, l'exécutif prenne les devants en précisant que la République ne déboulonne pas de statues.

    Lire la suite

    Lien permanent 4 commentaires
  • Changer nos coeurs

    Imprimer

    Un appel à ne pas revenir à la vie d’avant circule. Non. Pas un. Plusieurs. Il ont été lancé alors qu’une video amateur d’un habitant du Lignon a connu une célébrité nationale car reprise par les infos de la RTS et tous les réseaux sociaux. Alors que Mac Donald a réouvert certains points de vente, des dizaines de voitures font la queue pour attendre d’y être  servi au Lignon. Toujours au même moment, un sympathique paysan de la région faisant de la vente directe se réjouissait sur les ondes du succès de ses produits, pris d’assaut par les genevois.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • Histoire, Covid19 et climat

    Imprimer

    La crise épidémique que nous traversons a des conséquences spectaculaires sur les observations relatives à la qualité de l’air. La conclusion intuitive serait de considérer que le climat sera le grand gagnant de cette période inédite. Cette conclusion intuitive largement partagée, a fait vivement réagir. Non, la crise du covid19 n’a et n’aura aucun effet sur le dérèglement climatique. La baisse brutale de l’émission des polluants ne change en rien les atteintes au climat. La raison est simple. Le covid19 est une crise sanitaire. Les dérèglements climatiques, eux. ne sont pas une crise. Ils sont une évolution lente et profonde, qui dépasse un simple phénomène conjoncturel.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • Un scrutin à la Pyrhus

    Imprimer

    Voilà, Depuis hier mercredi 18h, on ne peut plus voter par correspondance à Genève pour les élections de ce dimanche. La liste des invraisemblances de ce scrutin sont tellement nombreuses qu’il est utile d’en faire le tour.

    Lire la suite

    Lien permanent 1 commentaire
  • Fatale compétition

    Imprimer

    Giec et jeunes ont remis leurs copies. Le premier rassemble un florilège de mesures concrètes qui concernent l’agriculture, les seconds ont tout synthétisé en 3 points simples et percutants.Espérons maintenant que les mesures concrètes se mettent en chantier rapidement. Dans tout ce ramdam, il est une dimension toujours ignorée de l’écologie qu’il convient de rappeler ici. Une dimension aussi évidente qu’elle est absente des médias et des discours politiques: l’écologie sociale.

    Lire la suite

    Lien permanent 1 commentaire
  • Le milliard de la honte

    Imprimer

    Il aura suffit de 48 heures après l’incendie de Notre-Dame pour qu’une avalanche de promesses de dons d’un montant qui dépasse le milliard de dollars afflue des quatre coins du Monde. Ces nombreuses manifestations de soutien du bottin mondain montrent bien la place particulière que joue ce monument dans l’imaginaire collectif de l’occident. Hélas, elles démontrent également autre chose.

     

    Lire la suite

    Lien permanent 8 commentaires
  • Au sujet de la fiscalisation des pensions

    Imprimer

    Le MCG vient donc de déposer un texte concernant les pensions alimentaires et leur fiscalisation. Une bonne idée, car la situation actuelle n’est pas juste. Pour rappel, la loi autorise bien un parent contributeur à déduire de ses revenus les pensions versées, mais uniquement jusqu’aux 18 ans de l’enfant, alors que l’obligation de payer de telles pensions peut aller dans certains cas jusqu’à 25 ans. Ainsi, pendant 7 ans parfois, les revenus d’un parent contributeur s’envolent et avec la taxation fiscale. Cette situation n’est clairement pas juste. Pire, elle peut précipiter des parents contributeurs dans de sérieuses difficultés financières. L’impôt étant progressif, c’est parfois des sommes allant jusqu’à 60% ou plus des pensions versées qu’il faut sortir en plus par année pour payer ses impôts. Une solution passe parfois par un endettement fiscal, qui, à quelques années de la retraite est plutôt dangereux.

     

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Genève 0 commentaire
  • Table avec vue sur le canyon

    Imprimer

    Février 2019, 7h du matin devant l’un des sites d’Afrique australe les plus spectaculaires: Blyde canyon. Le restaurant ouvre et les clients affluent pendant une heure pour prendre le petit déjeuner. Deux salles différentes composent la bâtisse, et au milieu des deux salles le buffet. A gauche, la salle est quelconque. A droite, elle se compose de deux parties. La première est quelconque, mais un petit podium la sépare de la deuxième partie, où les tables légèrement surélevées sont placées face à la superbe vue qui donne sur le canyon.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Air du temps 0 commentaire
  • L’automne du capitalisme?

    Imprimer

    Sale temps pour les démocraties occidentales alors que MBS tout sourire se tape dans les mains avec Poutine. Le phare de l’occident, auto-proclamé pilier de l’« axe du bien » il y a quelques années, s’est doté d’un président improbable, ploutocrate assumé, qui divise son pays. Dans la vieille Europe, l’UE divorce d’avec l’Angleterre avec fracas. L’Italie brave l’Union avec un budget trop dépensier, l’exécutif allemand vacille. En Suisse, ce sont les moeurs politiques qui font la une pour des excès d'un nouveau genre pour des élus. La France, elle, voit émerger un mouvement de grogne populaire inédit. Dans l’un de ses département d’Outre-mer, l’Ile de la Réunion, les gilets jaunes paralysent même toute l’île. A Paris ils cassent, protestent et incendient et sont partis pour le faire chaque semaine. Le gouvernement tente de distinguer casseurs et manifestants, mais si, malgré tout, il y avait un point commun à tout cela?

    Lire la suite

    Lien permanent 3 commentaires
  • Le grand retour du café crème genevois

    Imprimer

    A une question anodine qui demande au Conseil administratif de la ville de Genève d’éclaircir les élus sur leurs frais remboursés, la réponse claque: « Oh les indemnités, c’est juste de quoi se payer un café crème de temps en temps ». Après enquête, le « café-crème » de ce Conseiller administratif se révèlera être plus élevé que le salaire d’un Conseiller d’Etat. Malaise. Fiction? Non, échange réel en Ville de Genève qui lança en 1966 l’affaire des indemnités. De quoi faire rire la République entière plusieurs années et changer totalement la donne.

     

    Lire la suite

    Lien permanent 16 commentaires
  • La psychométrie: arme nucléaire du monde politique

    Imprimer

    On sait aujourd’hui très bien comment Donald Trump a fait pour remporter une élection avec pourtant 3 millions de voix de moins que sa concurrente. Son secret? une science en plein développement, la psychométrie et une entreprise visionnaire sachant parfaitement l’utiliser: Cambridge analytica. Ce succès fait rêver, jusqu’à Genève où un conseiller d’état aujourd’hui bien mal pris, Pierre Maudet, voit son nom sortir dans une affaire de sondage pré-électoral. Deux affaires finalement très similaires.

    Lire la suite

    Lien permanent 1 commentaire
  • L'impasse législative

    Imprimer

    Le récent Temps présent sur la paupérisation des couples séparés et divorcés a fait pas mal parler en Suisse Romande. Beaucoup ont découvert des situations pourtant présentes depuis des années dans notre pays. Ce que cache l’inadéquation des lois suisses de la famille, c’est un décalage pourtant très simple entre une société de 2018 qui a passablement bougé et un droit basé sur des stéréotypes machistes qui refuse de sortir de stéréotypes archaïques. Avec parfois des situations enfermantes.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire
  • Pont Morandi: la courte mémoire des collectivités

    Imprimer

    Le tragique effondrement du pont Morandi de Gênes met en lumière autant l’absence de mémoire des pouvoirs publics que les pratiques des entreprises privées bénéficiant de concessions publiques. Propriétaire du pont et bénéficiaire de la concession autoroutière dont le pont Morandi fait partie, le groupe Atlantia a réalisé en 2017 un bénéfice de plus d’un milliard d’euros, soit un peu moins de 20% de son chiffre d’affaire. Forcément choquant quand on sait les sonnettes d'alarme tirées au sujet de l'état du pont. L’Histoire est à ce sujet riche en enseignement.

    Lire la suite

    Lien permanent 6 commentaires
  • La 2e massue

    Imprimer

    L’insertion professionnelle des personnes de plus de 50 ans devient un des problèmes épineux de notre société. L’enquête réalisée par la Tribune de Genève est très révélatrice d’une Suisse qui ne comprend pas les changements. Parmi les solutions évoquées, celle d’allouer des allocations. Et si on commençait par diminuer les coûts de cette employabilité via le 2e pilier?

    Dans la Suisse mythique des Trente Glorieuses, un employé entrait dans un entreprise et n’y ressortait qu’à la retraite. Tout le système des retraites est basé sur ce mythe. L’une des mécaniques les plus perverses, car invisible, est celle des prélèvements sociaux. Plus un employé vieillit, plus la part de ses cotisations sociales pour alimenter le 2e pilier augmente. Elle s’échelonne de 7 à 18%. Du simple à plus du double.

    Vouloir allouer des allocations à un cinquantenaire qui ne retrouve pas d’emploi est louable, mais il serait peut-être plus judicieux de commencer par adapter une mécanique des prélèvements qui ne correspond plus à nos réalités et qui dirige les entreprises naturellement vers les plus jeunes. Certes, des cotisations allégées pour les jeunes employés sont utiles pour favoriser l’embauche de ces travailleurs, mais il semble désormais qu’il serait tout aussi utile de les plafonner rapidement, voire de les faire baisser également pour les travailleurs à partir de 50 ans.

    Aujourd’hui, la progression des cotisations 2e pilier lié à l’âge d’un employé ne correspond plus à aucune logique. Une entreprise est par là freinée à l’embauche de travailleurs âgés, dont les coûts salariaux sont parfois bien plus élevés que ceux de jeunes travailleurs.

    Il semble urgent que la Suisse adapte ce système de progressivité des prélèvements du 2e pilier et que les cotisations soient uniformisées. Aujourd’hui, le 2 pilier s’avère plutôt être, pour les travailleurs de plus de 50 ans, comme un coup de massue à double effet. Un employé expérimenté coûte cher par un salaire tenant compte de cette expérience, mais encore ponctionné proportionnellement bien plus fortement que le salaire d'un jeune employé. A modifier au plus vite.

     

    Lien permanent 4 commentaires
  • Sous les pavés, la page se tourne

    Imprimer

    Les frémissements médiatiques autour du 50e anniversaire des événements de mai 68 sont intéressants à plus d’un titre. Certes, l’actualité sociale de nos voisins est riche, mais derrière ces frémissements, réside surtout la reproduction d’un décalage problématique entre ce qu’est l’Histoire et ce qu’on en fait de nos jours. L’Histoire est omniprésente mais hélas, nous sommes toujours incapables de la prendre uniquement pour ce qu’elle est. Une science du passé qui tout au plus parvient à ébaucher quelques réflexions sur des origines du monde actuel, sans jamais être une science aux vertus divinatoires.

     

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire