suisse

  • Suissitude

    Imprimer

    Il aura suffit d’une pique d’un modeste parlementaire français lancée l’été passé pour émouvoir tout un pays. Parce que ce parlementaire est devenu l’un des personnages principaux de la démocratie française et parce que le pays «attaqué» est la Suisse, l’émoi est immense. L’acratopège Meuwly dans Le Temps, Barazzone de sa tour d’ivoire en sursis, les réactions jouent la partition du «monsieur vous n’avez rien compris ». Et pourtant. Richard Ferrand a raison dans le fond.

     

    Lire la suite