19/09/2018

Habib autorisé

 

Ainsi donc, Hapsatou serait un prénom insultant pour une personne de nationalité française, selon Eric Zemmour. Dans l'esprit provocateur de cet auteur fascisant, il faut que les français adoptent des prénoms français. William, c'est limite, comme l'a précisé juste après Zemmour. Et il a...raison. Il n'y a pas de Saint William au bottin des saints cathos. 

 

... par contre il existe des noms de saints qui ne sonnent pas du tout Saint Germain des prés: saint Habib, Rafka, Nuno, Kynga, Ruf, Zénobe, Nabor, Kuriakose, Spyridon, Xénophon, Larissa, Kizito, Quirin, Ménéhould, Mariam, Nimatullah, Sabas, Salomon, Zita, existent tous dans le paradis très catholique. On doute que ce raciste d'opérette goûte beaucoup à des prénoms reprenant ces hauts personnages du catholicisme.

 

Plus qu'une boutade, cette liste non-exhaustive démontre qu'Eric Zemmour n'a rien compris à l'Histoire qu'il manie opportunément pour soutenir les thèses le plus nauséabondes. Assimiler l'identité nationale française, construite artificiellement au 19e siècle, à une religion, celle du Roi de France depuis le roi Clovis, un millénaire et demi en arrière, c’est procéder à un mélange absurde. Zemmour est xénophobe. Par tous les moyens il tente de justifier sa xénophobie par la science dont il sélectionne quelques éléments pour en faire des vérités. C’est un idiot.

07:21 | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook

18/09/2018

L'impasse législative

Le récent Temps présent sur la paupérisation des couples séparés et divorcés a fait pas mal parler en Suisse Romande. Beaucoup ont découvert des situations pourtant présentes depuis des années dans notre pays. Ce que cache l’inadéquation des lois suisses de la famille, c’est un décalage pourtant très simple entre une société de 2018 qui a passablement bougé et un droit basé sur des stéréotypes machistes qui refuse de sortir de stéréotypes archaïques. Avec parfois des situations enfermantes.

Lire la suite

10:34 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

01/09/2018

L’abysse, les eunuques et l’article 11

Je hais les projets politiques de Pierre Maudet et sa manière de se mettre en scène. La multiplication des prisons là où il aurait fallut d’abord des écoles, ses coups médias où il se met en scène dans une parodie de famille Heidiland qui dégouline de birscher muesli. Le respect que m’inspire celui qui sait mener ses projets à bien ne saurait compenser les cotés désagréables de l’élu. Le citoyen Pierre Maudet a tout mon respect. Il n’y a d’autres ministres aussi bien taillé pour la présidence. Hélas.

 

Lire la suite

12:59 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook