31/12/2016

Schwaab: L'égalité oui, mais pas trop quand même

Ainsi donc Jean-Christophe Schwaab se place en défenseur de la réforme du droit de la famille qui entre en vigueur en 2017 en déclarant que «quand on a des enfants, il faut s’assurer qu’ils aient une vie digne. Toute cette révision est centrée sur leur intérêt.» Que de belles paroles. Seulement voilà, comme souvent, la Suisse ne place aucune limite supérieure à cette dignité. Bienvenue dans le monde de la gauche caviar. Ce qui est amené à préserver les plus bas revenus peut avoir pour la classe moyenne supérieure des effets pervers chez le parent contributeur, souvent le père.

Lire la suite

08:23 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook